2016

Cliquez sur l'image pour voir les photos de la soirée 2015...
 

La rencontre de ces deux hommes, Paul DARMON, français-l'occidental, et Euric GUIDI, béninois-l'africain, est à la base de ce mouvement.
Face à la situation des plus jeunes, la première question est simplement : comment être utile ?
Après réflexion, ils ont décidé de structurer l'action qui deviendra Bénin Enfants & Avenir, en 3 points :

      1.  Trouver de l'argent pour permettre aux familles vulnérables de scolariser les enfants.
            Le taux d'analphabétisation était de 65% en 2006, 58,3% en 2011.

      2.  Garder une éthique : le maximum d'argent collecté doit être reversé pour cette cause.

1,000 € collecté = 0,961 € distribué

Notre engagement est de suivre les recommandations de la Banque Mondiale
et de garantir des frais de fonctionnement inférieurs à 8% des sommes perçues et transférées au Bénin.

A ce jour, nos coûts sont constitués des 3,90% de frais bancaires (transfert des dons au Bénin)

      3.  Créer un cadre fiable et reconnu à la fois par les autorités du Bénin et celles de la France :

  • Au Bénin : création d'une O.N.G. BEA
    dont le Président est Euric GUIDICliquez pour agrandir l'image
    (une organisation non gouverne-mentale peut recevoir des subsides de fonds mondiaux et agir directement sur le terrain avec les communautés).

  • En France : création d'une association loi 1901
    BEACliquez pour agrandir l'image dont le Président est Paul DARMON (une association loi 1901 est une personne morale, capable de récolter des fonds et financements de particuliers mais aussi d'entreprises, de collectivités locales et d'institutions).

Ces deux entités créées vont ainsi pouvoir travailler « directement » l'une avec l'autre et réaliser
des échanges de fonds en garantissant leur destination sans subir l'intervention d'administrations
extérieures à la cause.