2016

Cliquez sur l'image pour voir les photos de la soirée 2015...
Récit de Paul Darmon - 2006

 

En 2004, débarqué à Cotonou pour des raisons professionnelles depuis moins de 48 h, l'Afrique noire et le Bénin m'apparaissent dans toute leur cruauté.

Alors qu'il m'est donné de visiter une maison en construction de 1 000 m2 habitables, dont la propriétaire veut faire poser 900 m2 de marbre qu'elle est allée elle-même acheter à Carrare, je vois cet enfant de 8 ans qui pousse une brouette de béton de près de 60 kilos, pour terminer la piscine...

Il est 13h...
Je l'interroge et il me répond qu'il travaille depuis 7h30 et qu'il n'a encore rien mangé.
Troublé, je m'empresse de lui chercher à manger en face, et lui donne.

Le lendemain, un ouvrier m'a dit que le chef l'avait retiré, car ce que j'avais fait était mal...

Cet enfant de 8 ans… je l'ai perdu…

De retour à mon hôtel, je fais des recherches, et m'aperçois qu'il n'y a que 35% de gens alphabétisés dans ce pays, parmi les plus pauvres du monde.
Seulement 25 € de revenu mensuel moyen par habitant, alors, ici on a besoin des enfants pour « faire bouillir la marmite », car il faut bien vivre, non ?

Mais, une fois adulte, que feront-ils, ces enfants d'aujourd'hui qui ne sauront ni lire ni écrire ?
En quoi pourront-ils participer au décollage de leur pays ?
Auront-ils un autre choix que celui de vivre d'expédients ?

J'ai mal dormi cette nuit-là, hanté par un visage d'enfant…